Retour à l'accueil de Fou de monnaies

 Fou de monnaies

English version Versión española

 < AccueilNouveautés | Plan du site | Ma collection | Liens | Contact

 

 

FAUSSES MONNAIES ANGLAISES

 

Attention aux fausses monnaies copiant d'anciennes pièces britanniques !

Ci-dessous, avers d'une vraie couronne anglaise de 1896 en argent.
Ci-dessous, avers d'une fausse couronne, copie d'une couronne anglaise de 1898.

Ci-dessus, revers d'une authentique couronne de Victoria datant de 1896.

Poids de la vraie (usée) : 27,97 grammes

Ci-dessus, revers d'une fausse couronne de Victoria, portant la date de 1898.

Poids de la fausse : 18,98 grammes

Au cours des années écoulées, j'ai pu observer qu'un grand nombre de fausses couronnes anglaises étaient proposées à la vente sur internet et données pour vraies. On l'observe notamment sur Ebay mais également sur tout autre site d'achat et de vente. Les collectionneurs de monnaies un peu avertis ne s'y trompent pas mais parfois ces fausses pièces sont tout de même achetées au prix d'authentiques couronnes par des acheteurs qui, il faut bien le dire, n'y connaissent rien.

Dans cette page web, je vais vous donner tous les éléments pour différencier définitivement les vraies couronnes des fausses couronnes. Ces préventions paraîtront inutiles au plus grand nombre des numismates et collectionneurs car lorsqu'on est de la partie, souvent, un simple coup d'œil suffit à discerner si une monnaie est fausse ou authentique. Cependant, pour les moins connaisseurs et les débutants, cette page internet sera utile. J'espère que, grâce à mes conseils, de moins en moins d'acheteurs tomberont dans le panneau, de moins en moins de débutants se feront pigeonner, de moins en moins d'amateurs se feront avoir par un attrape-nigaud.

Il ne faut pas accabler les internautes qui proposent parfois des fausses monnaies à la vente ; ils peuvent être de bonne foi et ne pas savoir qu'ils vendent une fausse, ils peuvent ne pas être connaisseurs. D'ailleurs, les vendeurs les plus scrupuleux, dans le doute, qualifient leurs faux du doux nom de « copie » ou de « reproduction ». Parfois, ils mettent dans leur description de vente un point d'interrogation, parfois encore le poids de la pièce ; à l'acheteur de savoir que le poids indiqué n'est pas le poids légal d'un exemplaire authentique. Parfois, le vendeur est un peu vachard et joue sur les mots en annonçant « très bel exemplaire fourré » : si l'acheteur novice ne sait pas qu'une monnaie fourrée est synonyme de fausse monnaie et ne parcourt pas un lexique numismatique, il sera dupé.

Il est à noter que les fausses les plus communes sont des copies de grosses pièces, de monnaies de grande taille, de gros module, c'est pourquoi on rencontre beaucoup de fausses couronnes, de faux dollars ou de faux écus qui sont des grosses pièces d'argent facilement imitables avec des alliages de cuivre et de nickel. Cependant, j'ai aussi trouvé des copies de pièces de petit module : voir les fausses deux shillings d'Afrique de l'Ouest britannique et la fausse monnaie de vingt cents de Hong Kong, en fin de page.

Je vais maintenant donner à voir ci-dessous à gauche de vraies pièces de une couronne (one crown) et à droite des fausses pièces de une couronne.

Ci-dessous, avers d'une vraie couronne anglaise de 1935 en argent.
Ci-dessous, avers d'une fausse couronne anglaise portant la date de 1935.

Ci-dessus, revers d'une vraie couronne anglaise de 1935.

Poids de la vraie : 28,30 grammes

Ci-dessus, revers d'une fausse couronne anglaise.

Poids de la fausse : 18,99 grammes

Passons à la comparaison systématique. Qu'observe-t-on ? D'un côté, la légende est parfaitement nette, la gravure et l'effigie d'une vraie monnaie se détachent bien en relief du fond. Sur la fausse monnaie, au contraire, les légendes sont comme boursouflées, manquent de netteté, et l'effigie ou la gravure semble se noyer dans le fond. Souvent la fausse monnaie présente un aspect granuleux en certains endroits. Autre indice permettant de distinguer une vraie d'une fausse : la vraie est toujours parfaitement centrée alors que le tour de la fausse peut être sensiblement décentrée, avoir un bord plus épais là et moins épais ici.

Ci-dessous, avers d'une vraie couronne anglaise de 1937 en argent.
Ci-dessous, avers d'une fausse couronne anglaise imitant celle de 1937.
Ci-dessus, revers d'une vraie couronne anglaise de 1937.
Ci-dessus, revers d'une fausse couronne anglaise portant la date de 1937.

Enfin, le détail rédhibitoire, ce qui trahit systématiquement une fausse monnaie, c'est son poids variable : il ne correspond pas exactement à la norme indiquée dans les catalogues numismatiques. Le poids d'une vraie couronne est à peu près 28 grammes, tandis qu'une fausse couronne pèse autour de 18 grammes, plus ou moins, selon l'alliage employé par le faussaire. Les fausses sont beaucoup plus lègères. Quand vous voyez une monnaie suspecte à la vente sur internet, si vous avez un doute sur son authenticité, demandez son poids exact au vendeur et vous serez fixé.

Ci-dessous, avers d'une vraie couronne anglaise de 1951. Notez qu'elles sont en cupro-nickel, il n'en existe pas en argent de cette année-là.
Ci-dessous, avers d'une fausse couronne, imitation de celle de 1951.
Ci-dessus, revers d'une vraie couronne anglaise de 1951.
Ci-dessus, revers d'une fausse couronne anglaise portant la date de 1951.

Il y a un élément dont je n'ai pas encore parlé, parce qu'on le voit rarement sur une photo, c'est la tranche de la pièce : toutes les fausses ont une tranche cannelée et la cannelure est grossière et irrégulière. Les couronnes authentiques ont soit une tranche lisse avec une légende en relief ou creux, soit une tranche cannelée mais extrêmement régulière (couronne d'Australie, par exemple). Autre chose encore : les fausses crowns sont généralement moins épaisses que les crowns authentiques.

Ci-dessous, photo d'une pile d'authentiques couronnes : la tranche est plus souvent lisse, avec une légende gravée en relief ou en creux, et quand elle est cannelée, la cannelure est très régulière et très nette. La tranche des vraies couronnes est sensiblement plus épaisse que celle des fausses couronnes. Le diamètre des couronnes est invariable ; seul le dollar britannique (en bas) est plus grand.

Ci-dessous, photo d'une pile de fausses couronnes : vous pouvez observer qu'elles sont toutes cannelées et que la frappe des cannelures est irrégulière et grossière. La tranche d'un faux est sensiblement plus fine que celle des vraies monnaies. On peut voir aussi que le diamètre des pièces est variable.

 

Ci-dessous, avers d'une vraie couronne australienne de 1937 en argent.
Ci-dessous, avers d'une fausse couronne, copie de la couronne australienne de 1937.
Ci-dessus, revers d'une authentique couronne d'Australie datant de 1937.
Ci-dessus, revers d'une fausse couronne d'Australie, portant la date de 1937.

 

Si un jour vous voyez des couronnes dans un vide-grenier ou aux puces qui sont trop légères pour leur grosse taille et ont un aspect grossier, une tranche usée mais l'aspect du neuf, une légende boursouflée, un profil de souverain qui a l'air enfoncé, mal frappé, c'est que vous aurez probablement une fausse couronne dans les mains, ne vous y trompez pas.

Ci-dessous, avers d'une vraie couronne de Nouvelle-Zélande de 1949 en argent.
Ci-dessous, avers d'une fausse couronne Néo-Zélandaise, copie de celle de 1949.
Ci-dessus, revers d'une authentique couronne Néo-zélandaise de 1949.
Ci-dessus, revers d'une fausse couronne de Nouvelle-Zélande portant la date de 1949.

En conclusion, j'espère que vous voilà prémunis de toute escroquerie ou déconvenue dans l'éventualité où vous seriez intéressés par l'acquisition d'une première couronne.

*Par ailleurs, attention : ce n'est pas parce qu'une couronne est authentique qu'elle vaut une fortune. Si vous cherchez une couronne anglaise, pourquoi ne pas vous tourner logiquement vers des vendeurs anglais ? Vous trouverez, sur ebay.co.uk par exemple, des couronnes à des prix abordables (sauf si leur état de conservation est exceptionnel). Sachez ignorer les vendeurs cupides et irréalistes qui surestiment la valeur de leurs pièces et qui abondent sur la toile.

Ci-dessous, avers d'un vrai dollar britannique de 1900 en argent, usé et nettoyé.
Ci-dessous, avers d'un faux dollar britannique portant la date de 1911.
Ci-dessus, revers d'un vrai dollar anglais de 1900.
Ci-dessus, revers d'un faux dollar anglais.

Remarques :

On trouve aussi à profusion de faux dollars américains. J'ajouterai peut-être ci-dessous des photos et scans de fausses monnaies vues sur eBay au fil du temps.

Ci-dessous, avers d'une vraie pièce de deux shillings d'Afrique de l'Ouest britannique frappée en 1919, en argent.
Ci-dessous, avers de deux fausses two shillings de British West Africa portant la date de 1919. Sur ces exemplaires, on voit bien l'aspect granuleux typique des fausses monnaies.
Ci-dessus, revers d'une authentique two shillings en argent de British West Africa datant de 1919.
Ci-dessus, revers de deux fausses monnaies imitant une pièce de 2 shillings de l'Afrique occidentale anglaise de 1919.

Pour finir, rions un peu : il y a peu de temps, j’ai vu sur un site de vente et d’achat une annonce absolument aberrante. Un vendeur souhaitait vendre en connaissance de cause une fausse couronne à un prix élevé et, pour ce faire, il qualifiait sa pièce de « rare » ! En aucun cas un faux n’a de valeur : le toc reste du toc, quelle que soit la quantité qu’on ait pu en produire.

Ci-dessous, avers d'une vraie pièce de 20 cents en argent de Hong-Kong, frappée en 1889 (usée et nettoyée).
Ci-dessous, avers d'une fausse monnaie, copie d'une twenty cents de 1890, avec fausse patine ! Vraiment faite pour tromper le collectionneur.

Ci-dessus, revers d'une authentique monnaie de Hong Kong en argent à l'effigie de Victoria, datant de 1889.

Poids : 5,40 grammes

Ci-dessus, revers d'une fausse 20 cents de Hong-Kong, portant la date de 1890.

Poids : 4,17 grammes.

Mes remerciements au vendeur lucide et irréprochable qui m'a procuré mes derniers faux !

 

 
 

Copyright © Fou de monnaies, 2013-2014